Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour l’Union européenne, le budget du “monde d’après”, c’est le budget du monde d’avant !

INTERVENTION EN PLÉNIÈRE

Quelques jours après que le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ont trouvé un accord sur le budget européen pour les six prochaines années, celui ci a été débattu en session plénière, mercredi 11 novembre. Younous Omarjee en a dénoncé les insuffisances, appelant ses collègues à voter contre.

“Il y toujours plus de mérite à effectuer qu’a empêché, et je veux saluer le rôle des négociateurs du Parlement qui n’ont pas ménagé leurs efforts, pour obtenir des avancées, notamment en liant le budget à un mécanisme Etat de droit.

Ces avancées sont incontestables par rapport à la position au rabais du Conseil mais elles demeurent très insuffisantes par rapport aux ambitions initiales du Parlement européen

Sur un plan budgétaire, ces avancées sont incontestables par rapport à la position au rabais du Conseil mais elles demeurent très insuffisantes par rapport aux ambitions initiales du Parlement européen. Et les agriculteurs seront les premiers à pâtir de ce budget.

Sur la question des ressources propres qui était un marqueur fort pour le Parlement européen, bien sûr, il y a des novations. Mais ces novations sont très contraintes : la Taxe sur les Transactions Financières est renvoyée aux calendes grecques, sans garanties de mise en œuvre. Et la contribution sur le plastique, ce que l’on appelle “ressource propre”, en réalité, est une contribution payée par les Etats membres et n’est pas fondée sur une taxe.

La Taxe sur les Transactions Financières est renvoyée aux calendes grecques, sans garanties de mise en œuvre

Mais le plus inquiétant est ailleurs. Ce budget pluriannuel, adossé au plan de relance, ouvre le risque d’un chemin d’une renationalisation des politiques européennes et nous devons être très attentifs à cela.

Pour finir, Monsieur le Président, nous souhaitions le budget du “monde d’après”, et nous avons le budget du monde d’avant !”

Discours prononcé à Bruxelles, le 11 novembre 2020, par Younous Omarjee, Président de la Commission du Développement Régional.

Lire aussi : https://d-fi.lafranceinsoumise.fr/2020/11/11/le-budget-du-monde-davant/

ACTUS NEWS