Edouard Philippe prend le risque d’une aggravation des tensions

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le 7 janvier 2018 en direct sur TF1, le Premier ministre a annoncé une nouvelle loi pour durcir les sanctions contre les casseurs. Au moment politique historique que vit la France avec le mouvement des Gilets Jaunes, le gouvernement répond par la répression. En croyant faire une démonstration de force, Edouard Philippe n’a fait qu’un aveu de faiblesse politique : il ne désamorce rien, il ne propose rien, il défie les Gilets Jaunes et prend le risque que les tensions s’intensifient.

Voici la réaction de Younous Omarjee qui s’est exprimé sur Twitter :

Pour retweeter c’est par-là !