Depakine : aux côtés des victimes de Sanofi qui demandent justice

J'ai rencontré Madame Nadia Ait Hamoudi dont le fils unique, Sélim, est décédé à la naissance probablement suite aux effets pendant la grossesse de la Depakine, ce médicament produit par le Groupe Sanofi. À ses côtés dans le combat engagé contre le groupe Sanofi pour la justice.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tous les courriers adressés par Madame Ait Hamoudi à Brigitte Macron sont à ce jour restés sans réponses. En grande souffrance devant l’abandon et le manque de considération, nous restons, notamment avec Eric Coquerel, à ses côtés en soutien, au moins moral.