Nous avons gagné la fin de la pêche électrique en Europe !

Cette pêche barbare n’a plus d’avenir en Europe. C’est une victoire pour l’environnement et les pêcheurs artisans, en juillet 2021 la pêche électrique sera interdite en Europe, et la France est autorisée à prendre des mesures immédiates pour interdire la pêche électrique dans ses eaux territoriales ce que je l’appelle à faire immédiatement, j’y serais attentif.
Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel
Imprimer

Je salue la victoire que nous remportons ce mercredi 13 février à Strasbourg pour mettre fin à la pêche électrique en Europe. Cette pêche barbare n’a plus d’avenir en Europe. C’est une victoire pour l’environnement et les pêcheurs artisans, en juillet 2021 la pêche électrique sera interdite en Europe, et la France est autorisée à prendre des mesures immédiates pour interdire la pêche électrique dans ses eaux territoriales ce que je l’appelle à faire immédiatement, j’y serais attentif.

Retour sur deux années de mobilisation

Cette bataille législative de longue haleine nous l’avons commencé en Octobre 2017 avec le dépôt par mon groupe politique la GUE/NGL d’une série de 6 amendements en commission pêche du Parlement européen pour mettre fin de la pêche électrique. Et ce alors que la Commission européenne proposait la généralisation à toute l’Union européenne de cette méthode de pêche barbare pratiquée uniquement en mer du Nord par des flottes néerlandaises. Nos amendements furent alors rejetés en bloc le 21 novembre 2017 par tous les autres groupes politiques, des verts à la droite.

S’en est suivi un mois et demi extrêmement court et tendu de mobilisation, avec le rôle clef de l’association Bloom et de plusieurs députés européens pour convaincre une majorité au Parlement européen de la nécessité de mettre fin à cette méthode de pêche barbare.

Un mois et demi d’un intense travail de conviction jusqu’à gagner en plénière, le 16 janvier 2018, le vote de mon amendement 303 à 402 voix pour et 232 voix contre. Un amendement qui avait été cosigné par plus de soixante de mes collègues.

Un vote qui a contrarié et fait grincer des dents lobbies de la pêche industrielle, commission européenne, gouvernements européens, qui comptaient tous sur l’opacité de la procédure des trilogues pour faire échec à cette victoire démocratique et maintenir l’autorisation de la pêche électrique en Europe.

Une tentative qui j’ai stoppée net le 4 Octobre 2018 en dénonçant en direct, dans une vidéo, l’accord scandaleux qui devait se sceller dans le dos des citoyens et de la démocratie. Une alerte qui a empêché à ce moment précis l’adoption d’un compromis qui aurait fermé la porte à l’interdiction de la pêche électrique. Ce moment a constitué une bascule, et se sont engagées depuis des discussions qui ont conduit au résultat final.

C’est la victoire remportée ce mercredi 13 février.

Mes vidéos :

Mon amendement cosigné par de nombreux autres députés, tous groupes confondus:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel
Imprimer

LES DERNIERS ARTICLES

Les dernières vidéos